Les méthodes CND

Voici les 6 méthodes "classiques" de Contrôle Non Destructif :

 

Ultrasons (UT) : Détecter, imager et localiser les fissures grâce aux ondes acoustiques

Les méthodes acoustiques par ultrasons ont pour but de nous renseigner sur les propriétés mécaniques élastiques des matériaux sans les dégrader.  Elles peuvent également être utilisées pour contrôler l’existence d’éventuels défauts près ou loin de la surface des matériaux et pièces mécaniques.

Ces techniques acoustiques sont très utilisées dans des secteurs stratégiques tels que l’aéronautique, la médecine, le nucléaire, etc. et peuvent se présenter sous différentes formes.

 

Radiographie (RT) : Voir dans les matériaux et déceler les défauts par rayons X et gamma

La Radiographie X ou γ (gamma) est une méthode de contrôle des matériaux en volume qui utilise les rayonnements électromagnétiques de faible longueur d’onde (X ou γ).   

L'image argentique ou numérique obtenue permet d'identifier les manques de densité d'une pièce où sont localisés les défauts.  Cette technique est utilisée dans l'agro-alimentaire, la métallurgie et sur différents types de soudure.

 

Ressuage (PT) : Utiliser la mécanique des fluides pour débusquer les défauts des matériaux

Il s'agit d'une méthode de contrôle des matériaux qui permet de détecter et de localiser des discontinuités de surface. Un liquide coloré ou fluorescent (pénétrant) est introduit dans une pièce et resurgit au niveau des fissures : celles-ci sont révélées sous lumière blanche ou ultra-violette. 

Son utilisation garantit la fiabilité et la sécurité du fonctionnement des équipements industriels de différents secteurs : métallurgie, transports, construction, etc.

 

Magnétoscopie (MT) : Créer un champ magnétique pour localiser et imager les fissures

C'est une des plus anciennes méthodes de contrôle non destructif utilisée pour détecter et localiser de façon fiable et rapide des discontinuités superficielles et sous-jacentes proches de la surface dans des matériaux ou des structures. 

Cette méthode consiste à soumettre des matériaux ferromagnétiques à un champ magnétique externe afin de déceler des défauts.  Elle est très largement utilisée dans de nombreux domaines industriels pourvu que les matériaux à contrôler soient ferromagnétiques.

 

Courants de Foucault (ET) : Générer un courant électrique pour rechercher les défauts des matériaux

Cette méthode offre un diagnostic précis sur la santé (défectologie) et la qualité (électrique, magnétique) de matériaux et structures métalliques. Elle contribue à la sécurité du fonctionnement grâce aux diagnostics de maintenance dans des secteurs industriels clés et à la fiabilité des procédés de fabrication et des produits par des contrôles dynamiques in-situ.  Elle intervient dans la maintenance aéronautique (éléments carlingue, moteur), dans le contrôle de fabrication de composants pour l’automobile (moyeux-tambours de freins, essieux), dans l’industrie métallurgique et fonderie (caractéristiques électriques, magnétiques).

 

Thermographie (TT) : Utiliser la lumière infra-rouge pour étudier les matériaux

Il s'agit d'une technique de mesure qui permet de connaître, à distance, la répartition spatiale et l’évolution temporelle des températures sur un objet. Les applications de la thermographie sont nombreuses que ce soit dans le domaine du contrôle des bâtiments, des installations électriques ou de la surveillance.

La maîtrise des conditions d’acquisition et de traitements des images nécessite une expertise pour l’utilisation de cette technique de mesure.

 

Shearographie (ST) : Visualiser les défauts de structure des matériaux à l'aide de lasers

C'est une méthode optique de contrôle fournissant une information globale (plein champ) et sans nécessiter de contact avec la structure étudiée. Elle permet de fournir une idée très précise du comportement réel d’un assemblage mécanique ou de tout phénomène physique sans le perturber. Cette technique est très performante pour détecter des défauts non débouchant (défauts de collage par exemple) et peut être également appliquée à l’analyse vibratoire. Dans certains cas, elle peut être utilisée sous contrainte thermique.